Aller au contenu principal

12 avril 2021

RH, prenez soin de vous !

Décrits avant tout par leur fonction, on oublie que derrière le terme « RH » se cachent des professionnels, des femmes et des hommes, comme chacun des salariés. Acteurs clés dans la gestion de la crise sanitaire, bon nombre d’entre vous ont eu une année 2020 complexe. Dans ce contexte, votre syndicat souhaite vous rendre hommage et surtout vous rappeler quelques clés utiles à l’exercice de votre difficile mission.

Depuis un an, la charge de travail est importante pour les services RH avec un nombre de sujets à traiter significativement élargi : droit du travail, protocole sanitaire, activité partielle, management à distance, bien-être des salariés… cette densité d’activité et parfois cette surcharge nous alertent en tant que partenaires de votre quotidien.

De ce constat, nous souhaitons, en tant qu’organisation professionnelle, contribuer (même modestement) à vous décharger partiellement de cette complexité.

Une réalité décrite par les professionnels 

Les éditions Tissot ont mené une étude très intéressante sur le ressenti des acteurs RH sur l’année 2020 et les perspectives 2021.

Elle fait d’abord un état des lieux des motivations à devenir RH : 75% des acteurs RH ont choisi leur métier pour la dimension humaine et sociale du métier. Sur l’ensemble des répondants, 74% projettent de rester RH dans les 10 ans à venir, mais 26% souhaitent changer d’orientation car le métier et le quotidien sont de plus en plus durs (36%), le métier ne correspond plus à leurs aspirations profondes (21%) et ils regrettent un manque de considération (18%, en hausse).

L’étude met en avant un décalage entre ce que les RH souhaitent faire (QVT, formation, gestion des carrières et des compétences) et ce qu’ils peuvent faire (dimension très administrative) et une sur-sollicitation de la part des salariés et des dirigeants face à la crise liée à la Covid-19.

Nous savons aussi que certains réseaux comme l’ANDRH ont mis en place une cellule d’écoute « psychologique » dont les sollicitations explosent.

Plus que des signaux faibles, nous voyons dans ce contexte un risque fort de fragilisation de cette fonction essentielle à la conduite de nos entreprises.

Bien sûr, il est inutile de rappeler que chacun doit veiller à son propre équilibre, prendre en compte ses besoins physiologiques, etc. Deux choses sont fondamentalement nouvelles dans le quotidien des RH, la multiplicité des sujets et le contexte de « criseS » (sanitaire, économique, sociale et psychologique) dans lequel ils doivent être traités.

Optimiser son quotidien, gérer son temps 

Former, recruter, sécuriser, rassurer, informer, motiver, adapter, organiser… le rôle actuel des responsables RH est multiple et la gestion du temps devient une donnée clé. Nous encourageons chacun d’entre vous à explorer des techniques de gestion du temps. Evaluer le temps nécessaire, planifier ses journées, cultiver le discernement (essentiel, important, accessoire) … Identifier et limiter les interruptions qui impliquent déconcentration et reconcentration continues : appels, mails, sollicitations, notifications du téléphone… tout cela participe à vous rendre efficace. Aujourd’hui ces méthodes sont largement répandues et appropriées dans les sphères du management et des directions générales. Devant la multiplication de leurs rôles et responsabilités, les équipes RH doivent elles aussi devenir des professionnelles de la gestion du temps.

Prendre de la hauteur

N’hésitez pas à saisir toutes les occasions qui vous permettront de prendre du recul sur votre métier : elles vous permettront de souffler un peu, de vous tenir informé des tendances RH et surtout de partager votre quotidien et de vous sentir moins seul. Et ça, ça fait du bien !

Certes votre activité s’est enrichie de sujets nouveaux et complexes depuis un an. A coup sûr, les crises actuelles amènent une transformation en profondeur du métier de RH. Aujourd’hui souvent « subie », cette transformation n’en n’est pas moins passionnante : que ressortira-t-il du télétravail généralisé ? Quels seront les nouveaux ressorts de la motivation des salariés ? Comment l’entreprise pourra-t-elle se saisir des nouveaux leviers de flexibilité du travail mis en œuvre depuis plus d’un an ? Quel sera le dialogue social de demain ?...

Pour vous adapter au mieux à ces nouveaux courants porteurs, il convient de les analyser et de les décrypter dès maintenant en accordant du temps de veille sur les thématiques RH qui vous intéressent. De nombreux sites existent comme Parlons RH, Welcome to the jungle, Editions législatives Focus RH… ainsi que les réseaux sociaux professionnels très investis par les RH (LinkedIn en particulier).

Cette veille ne suffit pas, il faut la confronter aux terrains, capter des retours d’expérience, échanger avec ses pairs. C’est d’ailleurs ce besoin d’échange de pratiques et de projection collective qui conduit Polyvia à vous proposer des Clubs RH. Nous vous donnons par exemple l’occasion d’échanger avec vos confrères et consœurs sur comment adapter votre management à distance, comment appréhender les compétences comportementales des collaborateurs…

Vous former

Être à l’aise dans sa mission passe également par la formation. Pour proposer depuis des années déjà des formations à destination des RH, nous savons combien il est difficile pour un RH de s’extraire du quotidien pour acquérir ou consolider des compétences. Pour autant, Via Industries, filiale de votre syndicat Polyvia, vous propose des formations courtes adaptées aux fondamentaux de votre métier (formation à la convention collective, négociation d’accord d’entreprise…). Adaptées également aux nouveaux sujets sur lesquels vous êtes potentiellement amenés à intervenir (licenciement pour motif économique, manager à distance…).

Pour contacter le service « Développement des compétences », adressez-vous à :

À lire aussi