Aller au contenu principal

08 décembre 2020

Prix du plastique : vigilance quant à la hausse des coûts des transports

Le coût du fret augmente à l’échelle mondiale et impacte déjà les prix des polymères sur plusieurs continents, sauf a priori l’Europe. Le niveau de l’eau du Rhin est cependant en train de baisser, et l’ensemble de ces facteurs pourrait, à terme, participer à des hausses de prix supplémentaires pour les plastiques commercialisés en Europe.

Les prix des polymères ont tendance à augmenter en Europe. C'est par exemple le cas des PVC, dont le marché subit une véritable pénurie, et des polyuréthanes, où l'effet du déconfinement s'est fait sentir. Les prix des plastifiants pour le PVC ont également tendance à augmenter et s'approvisionner de vient de plus en plus difficile pour ces additifs en Europe.

La hausse mondiale du coût du fret et la baisse du niveau de l'eau du Rhin pourraient non seulement conforter ces tendances haussières déjà existantes, mais également appuyer l'augmentation des prix d'autres matériaux plastiques

L’Asie au centre des augmentations mondiales des coûts du fret

Le coût du fret a sensiblement augmenté à l’échelle mondiale au cours des dernières semaines. Ce phénomène a soutenu des hausses de prix sur plusieurs marchés régionaux des polymères. Il s’explique principalement par la pénurie de containers et de porte-containers survenue en Asie.

La demande chinoise de polymères, ainsi que d’autres pays d’Asie du Sud-Est, est effectivement bien repartie une fois que les mesures prises dans le cadre de la crise sanitaire ont été levées. Cette hausse constante, observée depuis la fin du second trimestre 2020, s’est récemment conjuguée à un sursaut de l’activité productive en vue des fêtes de fin d’année.

Les difficultés logistiques liées aux mesures de lutte contre le nouveau coronavirus ont quant à elles entraîné une réduction du nombre de containers et de porte-containers sur le marché international du fret. Le déséquilibre flagrant entre l’offre et la demande du marché du transport maritime a ainsi engendré de fortes augmentations des coûts du fret entre l’Europe et l’Asie, mais également en mer Méditerranée et dans le Golfe du Mexique. Autant de voies maritimes capitales pour le marché international des polymères.

La bonne santé économique chinoise a encouragé de nombreux opérateurs à déployer des containers vides en Asie, provoquant ainsi une pénurie de containers dans les autres régions du monde. Certaines lignes n’opèrent de plus qu’une fois tous les quinze jours, alors qu’elles le faisaient auparavant une fois par semaine. Le manque de containers et de navires a finalement provoqué une forte hausse des cours mondiaux du fret à la fin du troisième trimestre 2020.

En effet, l’augmentation concomitante utilisation du fret entre l’Asie et les Etats-Unis, en Inde, ainsi qu’ailleurs en Occident et dans les pays méditerranéens a tiré les coûts du transport international des polymères vers le haut. La situation est telle que certains pétrochimistes européens se sont retrouvés contraints d’envoyer des volumes de polyoléfines (polyéthylène et polypropylène) vers la Chine par train.

Impact de la hausse du coût du fret sur les marchés mondiaux des plastiques

Les prix de certains polymères ont sensiblement augmenté en Asie suite à ce phénomène. Les fabricants de polypropylène ont par exemple profité de fenêtres d’exportation vers l’Asie intéressantes en termes de prix de vente. Ils parviennent depuis à maintenir la tendance haussière des prix en s’appuyant sur la hausse du coût des cargos dans la région.

Les prix du PVC ont également fortement augmenté en Inde par rapport à la même période de l’année précédente, et ce même pour les fournisseurs basés ailleurs en Asie. Ces hausses ne peuvent être uniquement imputée à la demande indienne. Elles résultent également de l’augmentation du coût du fret entre les différents pays asiatiques.

La pénurie de moyens de transport maritime impacte également les prix du PET dans certaines régions du monde, notamment en Turquie et en Afrique. L’indisponibilité des containers a en effet ouvert la voie à de fortes augmentations des prix du polymères en Turquie, en plus de provoquer des difficultés d’approvisionnement en amont de la chaîne de valeur. Les producteurs locaux de PET accusent en effet des retards de livraisons sur leurs matières premières.  

En Afrique, les producteurs locaux de PET ont profité des hausses de prix pratiquées à l’étranger pour augmenter les leurs. Ces pratiques sont a priori peu disputées car l’offre n’est pas forcément suffisante pour couvrir toutes les demandes.

Quelle influence sur les prix européens des plastiques ?

La hausse mondiale du coût du fret n’a pour l’instant pas directement impacté les prix européens des polymères. L’équilibre mondial demeure toutefois fragile, et il convient donc de surveiller étroitement la situation.

Les importations de polyéthylène produit aux Etats-Unis ont été interrompues par la crise sanitaire. A cela s’est ajoutée la saison des ouragans qui se sont abattus sur le Golfe du Mexique et ont incapacité plusieurs pétrochimistes pendant de nombreuses semaines.

La hausse mondiale du coût du fret, conjugué à un maintien de prix bas en Europe alors qu’ils augmentent aux Etats-Unis, pourrait prolonger l’interruption des importations de PE. La situation peut potentiellement s’avérer inquiétante pour les plasturgistes qui utilisent ces matériaux, étant donné que les déclarations de Forces Majeures se multiplient actuellement en Europe 

Connectez-vous pour lui la suite de l'article et découvrir les arrêts de production sur le polyéthylène et le polypropylène.