Aller au contenu principal
Matière biodégradable

29 juillet 2021

Hydrosoluble ou biodégradable, pourquoi choisir ?

Parmi les nouvelles générations de plastiques, certains d’entre eux sont revendiqués comme hydrosolubles, ce qui ne sous-entend en aucun cas la capacité du matériau à être biodégradable. Solubilité et biodégradabilité sont deux choses à ne pas confondre. Pour autant, associées l’une à l’autre, il peut en résulter une solution idéale de remplacement des plastiques pétro sourcés.

Qu'est-ce qu'une matière soluble ?

La différence entre solubilité et biodégradabilité repose sur le fait qu'une matière soluble se dissout simplement dans le solvant, sans que ses constituants se transforment en éléments organiques. Ainsi, un polymère peut être dissous dans l’eau, sans que sa structure chimique ne disparaisse. Cela pourrait impliquer la persistance de ce plastique dans les eaux douces et marines et dans les environnements et entraîner ou non une pollution en fonction de sa nature chimique.

Quelles différences avec un matériau biodégradable ?

Un matériau biodégradable sera entièrement transformé par les micro-organismes en éléments organiques, en fonction des conditions environnantes.

Dès lors qu’un produit est présenté comme biodégradable, des informations supplémentaires sur le délai, le niveau de biodégradation et les conditions ambiantes requises doivent également être fournies. En effet, qu’il s’agisse de biodégradation par compostage industriel, domestique ou directement en eau douce par exemple, des normes spécifiques s’appliquent. Etiqueter des articles en plastiques comme « biodégradables » sans expliquer les conditions nécessaires à leur biodégradation sème la confusion chez les utilisateurs et pourrait entraîner une contamination des flux de déchets et une augmentation des déchets sauvages.

Hydrosoluble et biodégradable : c'est possible !

Même si certains polymères prétendent être solubles dans l'eau, leur biodégradabilité n'est en aucun cas confirmée. Au contraire, Lactips est un matériau sans plastique, issu de la caséine de lait, selon la réglementation REACH et la référence CareTips 300A a été validée comme étant 100% biosourcée. Ce polymère est soluble, même dans l'eau froide, et sa biodégradabilité a été testée :

  • En eau douce selon la marque de conformité OK BIODEGRADABLE WATER de TÜV Autriche.
  • Dans un environnement de compostage à domicile selon la marque OK COMPOST HOME du TÜV Autriche.
  • En milieu marin, la biodégradation de la référence CareTips 300B a été testée selon la norme ASTM D6691 (2017). De même, sa désintégration a été testée (95 μm) et après une période d'incubation dans l'eau de mer naturelle, une désintégration à 100 % a été obtenue. CareTips 300B a rempli toutes les exigences relatives aux métaux lourds, au fluor et au cobalt.

Lactips est une excellente solution pour les applications où la biodégradabilité ou la compostabilité est nécessaire, telles que les emballages de tablettes ou de poudre pour les lessives ou les produits de lave-vaisselle, par exemple. Ce matériau possède les mêmes propriétés que le PVA habituellement utilisé et dispose de l’avantage non négligeable d’être entièrement biodégradable, sans résidu chimique dans l’environnement.

Webinaire | Mardi 28 septembre 2021 - 11h-12h

Lactips animera un webinaire dédié aux polymères biosourcés et biodégradables, à leurs propriétés et applications sur la filière plastique. Ce webinaire est organisé par le pôle Performance Industrielle de Polyvia, sur inscription gratuite.

 

Inscrivez-vous

 

 

Sur le même thème
Pour aller plus loin