Aller au contenu principal

01 septembre 2021

La technologie DLP : des résines de plus en plus techniques et fonctionnelles

L’arrivée du groupe Henkel via sa marque Loctite dans le monde de la fabrication additive est révélatrice de l’intérêt grandissant des industriels de premier plan pour les technologies “Industrie du futur” et notamment l’impression 3D industrielle.

Depuis quelques mois, Loctite se positionne comme un acteur incontournable sur le développement de résines pour l’impression 3D, proposant une large gamme aux caractéristiques techniques vraiment différentes de ce que l’on trouvait jusqu’à présent et répondant ainsi à de nombreuses demandes.

L'offre de résines pour l'impression 3D se renforce

Parmi les 13 résines, plusieurs méritent une attention particulière. C’est le cas de la résine 3955 HDT280 FST possédant des propriétés de résistance au feu et à la flamme UL94-V0. Haute performance et dotée d’excellentes propriétés physiques de flexion et de traction, cette résine sera particulièrement adaptée pour réaliser des connecteurs électriques ou des équipements soumis à de fortes contraintes thermiques. De plus, elle est développée sans composés halogénés.

Résines techniques impression 3D

La résine 3172 HDT50 High Impact possède des propriétés proches du polypropylène. Ce matériau résiste aux chocs et est idéal pour concevoir des pièces fonctionnelles rigides telles que les outillages, les aides à la fabrication, les boîtiers et les applications grand public telles que les semelles intérieures.

Des matériaux élastomères viennent aussi renforcer la gamme. A base de silicone très résistant, ils démontrent une bonne stabilité en température, une très bonne adhérence entre les couches et nécessitent peu de post-traitement. Ceux-ci répondent parfaitement aux applications de joints d’étanchéité, tubes et prototypes fonctionnels.

Les résines Loctite permettent de répondre à des applications jusque-là réservées à d’autres technologies comme les tubes en élastomères : souplesse, robustesse, durabilité sont maintenant compatibles avec l’impression 3D résine.

De belles avancées pour l'impression 3D DLP

Leur mise en œuvre est validée sur plusieurs machines DLP dont les imprimantes 3D Asiga et Rapidshape. Ces deux fabricants, le premier australien et le second allemand, sont réputés pour leur qualité de production, leur répétabilité mais aussi pour leur système matériaux ouverts, c'est-à-dire que leurs imprimantes 3D peuvent accepter toutes les résines. Un point fort lorsqu’il s’agit d’intégrer et de mettre en œuvre de nombreuses résines.

Impression 3D résines Loctite

Du côté de Rapidshape, nous retrouvons des solutions de production industrielle en 3D à l’image du modèle I100 qui peut être installé en ligne, associant ainsi 5 imprimantes 3D. De par sa simplicité d’utilisation et son système d’automatisation de la séparation des éléments et du post-traitement des pièces, ce type d’équipement ouvre la voie à la production en masse pour produire des milliers de pièces par jour avec des résines de plus en plus techniques.

On trouve aujourd’hui des imprimantes 3D de très haute qualité à des budgets nettement plus raisonnables qu’il y a 10 ans. Avec son offre polyvalente, Loctite accompagne la montée en puissance et en productivité de l’industrie 3D.

Sur le même thème
Pour aller plus loin