Aller au contenu principal
Journée technique impression 3D

09 novembre 2021

Présentations du Tech'Day La fabrication additive polymère dans l'industrie

A l'occasion d'une journée technique organisée par Polyvia, Polymeris et l'Université de Nantes, le 4 novembre 2021 à Nantes, plusieurs experts de la fabrication additive sont intervenus pour parler des usages actuels, des dernières innovations et des perspectives de développement.

Retrouvez ci-dessous les supports des présentations qui ont rythmé la matinée.

Conférences :

Approche transversale de la fabrication additive (marchés, technologies, applications)

Centre technique IPC | Stéphane PELLETREAU - Ingénieur en Fabrication Additive Métal & Polymère

Les possibilités offertes par la fabrication additive polymère se déclinent sur 3 plans principaux : pièces très complexes, personnalisation, rapidité/flexibilité de production. Elle fait rentrer la production de masse dans une ère de digitalisation des stocks, production à la demande, customisation immédiate, traçage logistique complexe (blockchain, contrefaçon, etc…) et haute automatisation. Dans cet environnement d’industrie 4.0, aussi appelé Usine du Futur, IPC se positionne sur les techniques et matériaux innovants et participe activement à nombres d’initiatives de recherches européennes et nationales, tout en accompagnant les entreprises à travers ces nouvelles façons de fabriquer le monde qui nous entoure.

La transition de l’industrie de la fabrication additive : du prototypage à l’impression 3D résine de pièces en série

EnvisionTEC | Anton LOPEZ - Regional Sales Manager Southwestern Europe

Grâce à l’alliance entre les concepteurs de machines 3D et les fabricants de matières, comme Adaptive3D ou Henkel, l’impression 3D offre aux industriels la capacité de répondre aux nouveaux défis qui s’imposent : produire localement et rapidement des séries de pièces personnalisées et maitriser l’approvisionnement de pièces durables. EnvisionTEC-DesktopMetal offre une nouvelle génération de solutions d’impression 3D : des nouveaux matériaux permettant l’impression de moules d’injection pour des petites séries en moins de 24h, aux élastomères répondant aux exigences techniques du terrain.

La production en masse et en 3D possible grâce à la technologie HP

Kreos | Alexandre BROSSEAU - Co-CEO

La production en volume et la fabrication additive sont maintenant compatibles grâce aux technologies d'impression 3D HP sur base poudre. Découvrez comment HP a rendu cela possible au travers de cas d'applications concrets.

La formulation, la production et l’impression de matériaux pour la fabrication additive FDM

Kimya | Misha Nesaratnam - Product Manager

En constante progression technologique, l’impression 3D peut répondre aux attentes de l’industrie. Mais pour quelles applications, et avec quels matériaux/procédés ? Avec l’expertise 3D Kimya, trouver des solutions pour produire des pièces sur mesure, en réduisant les délais, et réalisant des économies sur les coûts de production et de stockage à grande échelle c’est possible ; grâce notamment à une production ajustée, à la fabrication sur demande de prototypes à haute valeur ajoutée et des préséries à partir de matériaux 3D exigeants, adaptés aux besoins industriels.

Les enjeux santé et sécurité liés aux étapes de post-impression

PostProcess Technologies | Alain MARION - Head of Sales South Europe

A partir d'une étude réalisée en partenariat avec Additive Conseil Sécurité, PostProcess Technologies a mis en évidence les différents risques liés aux étapes de post-impression (retrait de supports, nettoyage de résines, dépoudrage…) selon les technologies d’impression 3D utilisées. L’accent sera mis sur les différents challenges que le parachèvement des pièces 3D présente aujourd'hui en matière de sécurité au travail. La conférence abordera également les recommandations en matière de prévention et les solutions innovantes pour automatiser le post-traitement qui, ensemble, permettent de maîtriser les risques santé et sécurité.

La fabrication additive : multimatériau, multiprocédé, multitemporel, multiusage...

France Additive et MAD4AM, groupement scientifique de Nantes Université | Benoit FURET - Professeur

Dans le cadre de Nantes Université et de l'Isite NExT, MAD4AM est un cluster scientifique qui regroupe tous les différents laboratoires de recherche des pays de la Loire travaillant sur et pour la fabrication additive. Cette approche interdisciplinaire assure le regroupement de toutes les compétences et les moyens permettant de développer l'impression 3D au sens large, quelque soit le secteur d'activité, de l'industrie manufacturière à la santé en passant par l'agroalimentaire et la construction... Nous y abordons les problématiques de matériaux, de 3D et 4D, de bioprinting, de certification, d'industrialisation, de FabAdd XXL...

Pitchs des start-up :

Push4M

Push4M, créée en 2016, est une deeptech qui a breveté, après 5 ans de R&D, un actuateur biomimétique qui imite le gonflement du muscle humain. Ce nouveau composant révolutionnaire permet aux intégrateurs et aux industriels de construire des robots avec des bras articulés bien plus efficients que les moteurs rotatifs actuels tout en sécurisant les opérateurs travaillant à proximité.

Valoryeu

Valoryeu, née à l’Ile d’Yeu en Vendée, transforme la matière brute du filet de pêche (Nylon) et en réalise des bobines de filament pour l’impression 3D. Un projet avec une histoire et des valeurs fortes d'économie circulaire et solidaire : préserver la planète en récupérant des filets usagés en direct des pêcheurs puis en reverser un don à la Société nationale de sauvetage en mer, valoriser l'économie et l'emploi sur le territoire insulaire et utiliser des moyens de transports doux, innover en s’adaptant aux nouveaux enjeux sanitaires et sociétaux. Son partenariat avec le groupe Sanitized permet l'ajout d'une solution antibactérienne lors du process, ouvrant la voie à de nouvelles applications pour l’industrie paramédicale.

West Waste Print

West Waste Print est une société d’impression 3D au service de la plasturgie. Utilisant une technologie d’impression 3D à partir de granulés plastiques, elle accompagne tous les acteurs de la filière, compounders, injecteurs et utilisateurs de la conception à la fabrication de leurs produits en utilisant les mêmes matières. Ce service permet de réduire les coûts et les délais de mise sur le marché en imprimant les prototypes directement avec la matière utilisée en production en série, permettant ainsi de valider le concept et la matière.

Investir l'avenir

L'action "Plateforme de fabrication additive" est financée dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir The plast to be, bénéficiant du soutien financier de la Région Auvergne Rhône-Alpes et de la Banque des Territoires pour le compte de l’Etat

Sur le même thème
Pour aller plus loin