Aller au contenu principal

05 avril 2022

Matières plastiques recyclées : la nouvelle certification est lancée !

Les plasturgistes français se sont engagés à intégrer des quantités croissantes de MPR pour atteindre 1 million de tonnes en 2025. Afin d’attester de cet engagement en toute objectivité et indépendance, Polyvia a soutenu la création de la certification ‘’Incorporation de Matières Plastiques Recyclées’’ développée par IPC, le Centre Technique Industriel de la Plasturgie, et le LNE, Laboratoire National d’Essais.

Dans leur communiqué de presse commun annonçant le lancement de la certification ‘’Incorporation de Matières Plastiques Recyclées’’, IPC et le LNE ont rappelé que « l’utilisation de Matières Plastiques Recyclées (MPR) constitue un des piliers de l’économie circulaire des plastiques. Elle permet une décarbonation massive de l’activité industrielle ainsi que l’évitement de l’utilisation de ressources naturelles non renouvelables ». On peut également préciser que du point de vue économique, les MPR représentent une véritable alternative aux matières vierges dans un contexte dtension sur la disponibilité et les prix de ces dernières.

Quel est le périmètre de la certification MPR ?

Le référentiel de certification comprend deux parties indépendantes et permet en fonction des objectifs des industriels de certifier des valeurs déclarées de tonnage de MPR incorporées dans la production annuelle d’un site (partie #1), et/ou de certifier des quantités spécifiques de MPR contenues dans un produit et/ou une gamme de produits (partie #2). Concrètement, la partie #1 permet aux plasturgistes de certifier les données qu’ils déclarent dans la plateforme MORE et de contribuer ainsi à la crédibilité de cet outil essentiel pour notre industrie. La partie #2 permet aux plasturgistes qui répondent à des appels d’offres publics pour la fourniture de produits plastiques incorporant un taux minimum de MPR de proposer des solutions basées sur une certification tierce partie différenciante par rapport à la concurrence.

Quelles sont les entreprises concernées ?

Les entreprises d'assemblage et de thermoformage qui fabriquent des produits contenant des MPR à partir de pièces fournies par les transformateurs de matières plastiques et les producteurs de composites. Certification selon la partie #1 : Exclusivement les transformateurs de matières plastiques et les producteurs de composites qui utilisent des MPR issues de déchets pré- et post-consommation. Certification selon la partie #2 : Les transformateurs et les producteurs de composites (idem partie #1).

Comment se passe la certification ?

La certification est obtenue à l’issue d’un audit documentaire réalisé par le LNE.

Partie #1 : la durée de l’audit initial dépend de la taille de l’entreprise. En général, elle est de 1 à 2 jours. En cas de renouvellement annuel de la certification, la durée de l’audit peut être réduite.

Partie #2 : la durée de l’audit dépend du nombre de produits/gammes de produits à certifier. Selon le périmètre concerné, le LNE définit une durée d’audit optimale qui peut se baser sur plan d’échantillonnage. À l’issue de l’audit, un rapport est émis par le LNE et le certificat est remis à l’entreprise.

LNE : Laboratoire National d’Essais

Le LNE est un organisme de certification accrédité par le COFRAC, le Comité français d’accréditation, selon les normes ISO/IEC 17021 et ISO 17065 qui comportent des exigences sur les compétences, la cohérence des activités, l’impartialité et l’indépendance vis à vis des industriels des organismes de certification de produits, de processus et de services.