Aller au contenu principal
L’espace Matériautech dédié à l’innovation

10 février 2021

L’espace Matériautech dédié à l’innovation

Le pôle Performance industrielle dispose d’un espace Matériautech physique et virtuel, composé d’un large panel d’innovations matières, de procédés de plasturgie et de fabrication additive. Découvrez les cinq thématiques phares représentées dans cet espace.

Au-delà de son effet « waouh », la Matériautech est avant tout un espace dédié à l’innovation. Avec plus de 1200 démonstrateurs matières et procédés, ce lieu met en lumière les avancées de la filière plasturgie et composites. L’objectif est simple : aider les industriels à identifier la technologie ou la matière en adéquation avec leurs projets.

Une grande partie des échantillons a été produite directement avec les équipements présents sur les plateformes technique et fabrication additive de Polyvia, permettant ainsi d’avoir un retour d’expérience quant à la transformation des matières et technologies que nous testons.

Les thématiques à découvrir dans cet espace sont nombreuses, en voici un aperçu ci-après.

Couleurs et aspects de surface

À peine entré dans la Matériautech, on distingue immédiatement les multiples aspects et finitions des démonstrateurs matières et procédés. L’une des thématiques les plus emblématiques est certainement celle de la couleur, preuve des possibilités quasiment infinies de coloration des polymères. Mais d’autres effets, qu’ils soient visuels ou sensoriels, sont présentés dans cet espace : transparence, marquage laser, diffusion de lumière, métallisation, textile, bi matière, effets soft touch, etc.

D’autre part, cet espace rassemble des innovations qui améliorent les propriétés intrinsèques des pièces conçues, optimisent leurs performances, ou apportent une réponse à différentes contraintes et réglementations.

Économie circulaire

Les avancées technologiques permettent de transformer plus durablement les matières plastiques, en passant par différentes solutions. Il est notamment possible de recourir à des matières recyclées, de réduire la part fossile utilisée en faisant appel à des fibres naturelles, des charges végétales ou minérales pour obtenir des matières biosourcées, ou encore d’utiliser des matières biodégradables. De façon à simplifier votre identification d’alternatives durables, toutes ces thématiques sont largement représentées au sein de l’espace Matériautech, avec des solutions parfois surprenantes telles que les compounds basés sur des coquilles d’huîtres, sarments de vigne, ou encore roseau et talc.

Il existe aussi des mélanges maîtres plus vertueux, à l’image des colorants noirs sans carbone qui facilitent la détection des emballages noirs dans les centres de tri pour les recycler.

Allègement

L’allègement est une thématique complémentaire à celle de l’économie circulaire puisque les solutions d’allègement permettent souvent de réduire l’impact environnemental des produits.

Par exemple, les agents d’expansion chimique permettent de réduire considérablement le poids des pièces injectées, tout comme le moussage alvéolaire permettant de réaliser des pièces composées à 98% d’air.

L’allègement a aussi d’autres avantages, il optimise le rapport coût/performance en rationnalisant la part matière utilisée et rend les produits plus agiles et maniables. Nous retrouvons notamment dans la Matériautech des solutions basées sur des renforts en fibres longues de verre ou de carbone permettant d’associer performance améliorée sous diverses contraintes et légèreté.

Fonctionnalisation

Les industriels recherchent aussi souvent des plastiques qui intègrent de multiples fonctions. Nous retrouvons dans l’espace Matériautech des solutions anticontrefaçon réalisées avec des additifs spécifiques qui agissent comme des marqueurs, des matières conductrices thermique ou électrique, aimantables voire magnétiques, en substitution du métal, apportant ainsi plus de flexibilité de conception et une plus faible densité.

Il est même possible de « tester » les fonctionnalités en manipulant certains démonstrateurs, comme celui réalisé en plastronique. En effet, cette technologie se trouve à mi-chemin entre le plastique et l’électronique, elle apporte de l’intelligence aux plastiques du fait de l’intégration de fonctionnalités électriques. Ce procédé est notamment illustré dans la Matériautech par le procédé LDS® (Direct Laser Structuring) qui intègre des pistes conductrices et composants électroniques.

Fabrication additive / Impression 3d

La fabrication additive est de plus en plus identifiée comme complémentaire aux procédés de plasturgie et cela s’explique par les différents atouts des technologies existantes : conception de prototypes réalistes et fonctionnels, production de séries unitaires, fabrication d’outillage en un temps record, etc. C’est pourquoi une thématique qui lui est dédiée a été intégrée dernièrement dans l’espace Matériautech, de façon à exposer les états de surface et finitions possibles, la complexité des structures réalisables, ou encore les matériaux innovants et hautes performances sous les trois formes les plus répandues : filament, poudre et résine.

La filière est en perpétuelle évolution, s’adaptant au fil du temps aux besoins des consommateurs et aux réglementations. L’espace Matériautech est ainsi régulièrement alimenté par les dernières innovations et peut être un outil précieux dans votre recherche de nouvelles solutions.

« L’espace Matériautech est ainsi régulièrement alimenté par les dernières innovations et peut être un outil précieux dans votre recherche de nouvelles solutions. » Sébastien Moussard, Responsable Innovation technique, Polyvia