Aller au contenu principal
Pigments à effets plastiques

13 janvier 2021

Minuscules pigments, grand effet.

Quels facteurs influencent la décision d’achat du consommateur ? Très souvent, le choix passe par l’aspect du produit, par les couleurs et effets de son emballage qui attirent le regard, en particulier dans le cas des produits cosmétiques. Merck, groupe de sciences et technologies, met au point des pigments à effet pour rendre les emballages uniques. Interview de Denis Falaize, Responsable commercial.

Pouvez-vous nous présenter Merck et son activité liée à la plasturgie ?

Les activités de Merck dans le domaine de la plasturgie sont tout d’abord globales avec des laboratoires d’application plasturgie en Europe, en Chine, au Japon et aux USA. Nous développons des pigments à effets pour toutes sortes de surface et notamment pour la coloration des plastiques conçus pour des applications cosmétiques.

Nous voulons offrir à nos clients un concept holistique, en les aidant à se familiariser avec les dernières tendances cosmétiques, de style de vie et d’emballage. Depuis 2002, nous proposons avec l’agence Peclers Paris des Colour Forecast permettant de traduire les tendances de couleur du monde cosmétique dans un emballage approprié qui reflète les valeurs et le style du consommateur.

Vos pigments se destinent entre autres aux emballages plastiques, quels sont les défis à relever dans leur élaboration ?

En raison de leur faible poids, les matières plastiques offrent de bonnes possibilités d’utilisation. Elles impliquent des matériaux légers et performants. Nous essayons constamment de combiner la couleur et le design avec la performance.

Les trois conditions les plus importantes à respecter pour assurer un effet optimal avec ces pigments lustrés dans les plastiques sont :

  • la transparence de la matrice plastique
  • la dispersion complète des pigments
  • une orientation parallèle des pigments dans le plastique

Le développement durable et l'écologie sont au centre des préoccupations. Nous observons en outre que la couleur et le matériau sont de plus en plus importants dans les emballages, ils influencent les perceptions des produits (classique, durable, bien pensé, luxueux…).

L’importance des couleurs à effets augmentera également à l’avenir, afin de différencier les produits de ceux de la concurrence. Nous voulons conférer à nos produits des finitions à effet accrocheur à haute intensité, à fort impact.

Une tendance s’installe aussi en direction des solutions d'emballage interactives, par exemple avec l'électronique imprimée et les couleurs thermo chromes. De même, l'importance de la sécurité des produits et de la protection des consommateurs sont des enjeux majeurs.

Nous accordons beaucoup d'importance à la durabilité, l'innovation, la qualité, le design et le respect de l'environnement. Toutes ces propriétés doivent être équilibrées.

Nos chercheurs défient sans relâche les lois de la chimie, de la physique et de la mécanique. Nous nous efforçons constamment de créer de nouvelles performances et des effets visuels dans des matériaux peu attendus. Cela rend la vie des ingénieurs chez Merck difficile mais très intéressante.

Innovation coloration plastique
Nous accordons beaucoup d'importance à la durabilité, l'innovation, la qualité, le design et le respect de l'environnement.

Pouvez-vous nous parler d’une innovation marquante dernièrement ?

Les couleurs et les effets influencent fortement la décision d’achat individuelle d’un consommateur. Par conséquent, nous travaillons en étroite collaboration avec les fournisseurs de pigments afin de pouvoir introduire de nouveaux effets et couleurs à nos propres clients dès le début. De cette façon, ils peuvent finalement se détacher de la concurrence et rendre les innovations visibles.

Plusieurs développements me viennent en tête, notamment la gamme Colorstream® qui propose un changement de couleurs subtil selon l’angle d’observation, allant du violet au vert, du bleu au jaune, et plus particulièrement, dans la gamme des rouges avec le Colorstream® Lava Red et son effet unique. Nos pigments à effet Xirallic® offrent quant à eux un spectre exceptionnellement large de possibilités de design grâce à la combinaison d’un effet cristal et de précieux miroitements. Ou encore, l’IM3D, technologie qui, à l’aide d’un insert dans le moule, va permettre d’orienter les particules de pigments à effet pour renforcer l’effet tridimensionnel.

Plus dernièrement, nous avons lancé la gamme Iriodin® Way : des pigments nacrés qui disposent d’un encapsulage spécifique réduisant la photo activité du TiO2 et garantissant ainsi plus de stabilité des couleurs et effets métallisés.

En quoi la technologie Way est-elle différenciante pour la production d’emballages plastiques à effets ?

Lorsque vous placez un flacon contenant des antioxydants de type BHT avec des nacres classiques, les traitements de surface laissent des fonctions hydroxyles libres à la surface des pigments qui viennent se combiner avec les antioxydants. Il en résulte un jaunissement des emballages.

L’Iriodin® Way n'initie aucun jaunissement du plastique en raison des intempéries, des conditions atmosphériques ou de la lumière. Cela rend le pigment, qui est un développement ultérieur du pigment classique Iriodin® 119, particulièrement adapté aux applications extérieures en plastique et en impression dans les domaines du mobilier de jardin, des appareils ménagers, des revêtements en plastique, des automobiles et de l'architecture.

Contrairement à d'autres pigments stabilisés aux intempéries, ce pigment spécialement développé pour les applications plastiques et imprimées répond à la sécurité des jouets EN 71/3, et combine une stabilité à la température jusqu’à 800°C avec un anti-jaunissement.

Pour en savoir plus, contactez notre partenaire Merck.

Pôle Performance Industrielle

Si vous souhaitez découvrir d'autres innovations ou être accompagné dans votre sélection de matériaux, nous vous invitons à solliciter nos experts matières et procédés.

En savoir plus.

Sur le même thème
Pour aller plus loin