Aller au contenu principal
impression 3d silicone

24 mars 2022

Personnalisation de dispositifs orthopédiques : de nouvelles avancées grâce à l’impression 3D

Il y a peu de temps encore, les silicones étaient presque impossibles à imprimer en 3D. Aujourd’hui, le domaine de l’impression 3D silicone est en plein essor et offre de nouvelles perspectives pour les dispositifs orthopédiques.

L’impression 3D silicone au service du secteur médical

Appréciés pour leur flexibilité, leur résistance en température et leur caractère hydrophobe et texturant, les silicones ouvrent de nouvelles possibilités pour le sur-mesure lorsqu’ils sont combinés à un procédé d’impression 3D. En particulier dans le domaine de la santé et pour l’industrie, où ils permettent de fabriquer des pièces d’étanchéité à façon. De plus, ils se présentent généralement sous forme d’huiles ou d’élastomères translucides facilement colorables, de sorte à offrir une personnalisation complète.

Lynxter est précurseur sur la technologie d’impression 3D silicone et propose deux têtes-outils, LIQ11 et LIQ21, capables d’imprimer une large gamme de matériaux avec sa machine, la S600D. Aujourd’hui l’entreprise a mis au point un procédé robuste, en fabrication additive directe bonne matière sans qu’il soit nécessaire de recourir au durcissement par UV pour des silicones mono-composants (RTV-1) ou bi-composants (RTV-2).

Afin d’élargir le champ des possibles avec l’impression 3D silicone, Lynxter a récemment enrichi sa gamme de silicones compatibles avec son imprimante 3D S600D. Lynxter a mis en place des collaborations avec des fabricants français de matériaux, à l’image de COP Chimie, spécialisée dans la chimie des silicones pour le domaine de l’appareillage orthopédique externe. L’objectif étant de rendre l’impression 3D compatible avec les applications du secteur médical, notamment grâce à des silicones imprimables contact peau : COPSIL 3D.

Un dispositif orthopédique en impression 3D silicone

Lynxter a développé un cas d’application concret : le manchon en silicone 3D (interface entre la peau et l’emboiture pour une personne amputée). Il existe sur le marché de l’appareillage orthopédique de nombreux manchons standards ou sur-mesure, ces derniers étant fabriqués artisanalement.

Le constat est évident : ce type de solution est perfectible pour le confort du patient (peau lésée, partie du corps sensible, forme du moignon spécifique), en termes de temps de fabrication. En effet, la fabrication d’un manchon sur-mesure implique de multiples étapes manuelles sur plusieurs jours de travail et induit bien souvent une quantité importante de déchets.

Les solutions actuelles n’étant pas « digitales », il est difficile de suivre et adapter le traitement efficacement, tout en garantissant un niveau de performance optimal.

Par le biais de l’impression 3D, il est possible de réaliser un manchon sur-mesure multi dureté et allégé avec la S600D et la tête-outil LIQ21, en seulement quatre heures et en temps masqué.

Zoom sur la tête-outil d'impression 3D LIQ21

La technologie LIQ21 est équipée d’une pompe volumétrique pour doser précisément la quantité du composant A et du composant B. Un mélangeur statique est également embarqué et assure un mélange homogène en sortie.

  • Viscosité : 10-3 Pa.s à 2000 Pa.s
  • Plage de débit : 0.03 à 3.3ml/min
  • Grande résistance chimique
  • Précision de départ et d'arrêt de flux
  • Facilement démontable et nettoyable
  • Buses interchangeables : Ø0.34mm à Ø1.69mm

Tête outil-impression 3D Manchon-impression 3D

Cette pièce est imprimée avec le silicone COPSIL 3D 1025, bi-composant RTV-2, certifié contact peau (norme ISO 10993-5).

En plus du gain de temps et de la facilité de fabrication, c’est un processus répétable, qui permet une grande précision et suivi du traitement. Une nouvelle manière de penser et de fabriquer ces appareillages s’éveille. Intégration de la technologie à la chaine numérique, allégement des formes, personnalisation et fonctionnalisation, tels sont les défis restant à relever pour réinventer les appareillages orthopédiques externes.

Ces avancées laissent présager le développement d’autres applications et une ouverture du champ des possibles vers d’autres secteurs : dentaire, électronique, soft robotique, aéronautique, automobile, ferroviaire

[Evénement] L'impression 3D industrielle et modulaire

Pour en savoir plus sur les applications possibles avec la technologie d'impression 3D modulable, Polyvia vous invite dans les locaux de Lynxter. Rendez-vous le jeudi 14 avril, de 10h à 16h, à Bayonne. Cette journée dédiée à l’impression 3D s’organise en partenariat avec Polymeris.

 

Programme et inscription

À lire aussi
Sur le même thème
Pour aller plus loin