Aller au contenu principal
Prix du plastique : des baisses de prix importantes pour le PS et l'ABS en septembre ?

14 septembre 2022

Prix du plastique : des baisses pour le PS et l’ABS en septembre

Les marchés européens du PS et de l’ABS ont enregistré de nouvelles chutes de prix début septembre. Le cours régional du styrène a en effet baissé de 287€/t ce mois-ci. Les prix d’autres monomères clés ont également chuté. Le cours du benzène a lui baissé de 318€/t et celui du butadiène de 20€/t.

Prix du plastique : évolution des cours des monomères en septembre

Au-delà de la tendance baissière suivie par les monomères à la rentrée, les prix du PS et de l’ABS sont également tirés vers le bas par l’absence de rebond de la demande à la rentrée.

Les prix du PS chutent de plusieurs centaines d’euros

Dans l’ensemble, les marchés des différents grades PS sont longs. Cela signifie que l’offre est (parfois nettement) supérieure à la demande. Une situation qui ne permet pas le maintien des prix

L'évolution du marché du PS s'inscrit d'ailleurs dans une tendance générale de baisse des prix du plastique en Europe.

PS GP et choc : les prix du plastique suivent la tendance des monomères

Plusieurs producteurs ont accordé des baisses de prix supérieures à 200/t pour les grades PS GP, et ce dès le début du mois. Ineos annonçait par exemple une réduction de 210/t pour les prix de ses PS.

Ils n’ont cependant pas reporté l’intégralité de la chute du cours du monomère sur leurs prix. La problématique des coûts élevés de l’énergie a été invoquée pour justifier ces décisions.

Des baisses de prix similaires ont pu être observée pour les PS choc, mais les prix de ces derniers demeurent plus élevés que ceux des PS GP. L’écart est en moyenne de 100/t.

Comme pour les polyoléfines, les producteurs de PS cherchent à réduire leurs volumes de production afin de s’aligner sur la demande et réduire leurs coûts.

On peut donc s’attendre à ce que les prix du PS GP orbitent autour de 2400/t ce mois-ci, et ceux des PS choc autour de 2500 à 2600/t, si aucun événement exceptionnel ne survenait et ne bouleversait les marchés de l’énergie.

PS expansé : chutes importantes des prix du plastique

Les chutes de prix paraissent bien plus importantes pour les PS-E, celles-ci pouvant aller jusqu’à 350/t chez certains fournisseurs. La plupart accordent cependant des baisses équivalentes, ou légèrement supérieures, à celle enregistrée par le cours du styrène.

On peut supposer que l’approche de la basse saison du BTP, ainsi que les incertitudes causées par l’inflation, la crise de l'énergie et la guerre en Ukraine ont entraîné un ralentissement important des commandes de PS-E en Europe. Le grade est en effet très utilisé dans l’isolation.

Les prix des PS expansés devraient osciller entre 2450 et 2800/t en fonction des applications et des coloris.

ABS : pression baissière depuis le retour des importations

Après avoir enregistré d’importantes hausses entre juin et juillet, les prix européens de l’ABS ont suivi une tendance résolument baissière. Septembre ne dérogera pas à la règle.

Prix du plastique : report de la baisse des cours des monomères

Aux baisses de prix du styrène et du butadiène s’ajoute celle du cours de l’acrylonitrile. Ce précurseur de l’ABS a en effet vu son prix chuter de 171/t en début de mois.

Prix du plastique : évolution des cours des monomères sur les 3 derniers mois
À lire aussi