Aller au contenu principal
Carbiolice lance son nouveau dispotif Evanesto sur le marché

30 novembre 2020

Carbiolice lance son nouveau dispotif Evanesto sur le marché

Entretien avec Sophie Macédo, Directrice Business et Partenariat au sein de l’entreprise auvergnate Carbiolice, à propos du lancement d’Evanesto®, une solution verte élaborée pour les plastiques à usage unique à base d’acide polylactique. Un additif pertinent pour la plasticulture, les producteurs de barquettes et divers produits thermoformés.

Pouvez-vous nous présenter en quelques mots votre société et les différentes propriétés de la solution Evanesto ?

Créée en 2016, la société Carbiolice, située à Riom (63), d’un effectif de 25 collaborateurs, résulte de la fusion de Limagrain, fabricant d’ingrédients céréaliers et de Carbios, une entreprise spécialisée dans la chimie verte et le déploiement de technologies enzymatiques, avec le soutien de BPI France. Depuis 3 ans, Carbiolice s’est attachée à développer une additif enzymé à intégrer aux matières plastiques, lors de leur fabrication, permettant d’accélérer leur biodégradabilité et leur compostage. Une solution qui s’applique aux plastiques à usage unique et aux emballages éco-conçus à base d’acide polylactique et qui concerne les emballages souples ou rigides, les films alimentaires, la vaisselle jetable et les films de paillage du secteur agricole.

Evanesto® intervient au moment de la transformation du plastique. Cet additif, une fois intégré, s’activera lorsque le produit sera jeté dans un composteur domestique, permettant une dégradation en douceur. Cette solution est réellement innovante car elle permet une biodégradation en moins de 6 mois, une désintégration plus rapide que certains éléments organiques. D’ici 2023, chaque ménage bénéficiera d’un dispositif de tri pour jeter les bio déchets ainsi que les plastiques compostables, ce qui donnera tout son sens à notre solution.

A quels marchés s’applique la solution Evanesto® ?

Cet additif concerne une gamme de secteurs étendue : les barquettes agro-alimentaires, sachets de salade, de chips, légumes, pots de yaourts. La force d’Evanesto® est d’apporter une alternative pour l’ensemble des emballages non recyclables. Nous recevons des demandes fortes dans le domaine des films étirables pour palettes (transport et logistique), un secteur dans lequel, il est difficile d’utiliser des plastiques recyclés en raison d’un manque de robustesse et d’une perte de qualité. Nous sommes également sollicités pour des emballages (ou sur-emballages) dans le secteur de la cosmétique, les magasins de luxe, les grands comptes fabricants des berlingots contenant des produits ménagers, lessiviels...

Le développement de notre solution vient répondre aux besoins d’un nombre croissant d’utilisateurs de PLA, doté de bonnes propriétés mécaniques.

Pouvez-vous nous parler des avantages d’Evanesto® et de vos nouveaux projets ?

Cette solution s’utilise simplement dans les outils de production conventionnels, et ne nécessite pas de modification ou d’investissement. Cet additif est vertueux car utile pour la fin de vie des produits en compostage domestique. Il favorise la production de compost ainsi que la méthanisation (création de biogaz pour le réseau urbain). Une source d’énergie prometteuse qui reste à exploiter plus largement en France.

La production industrielle d’Evanesto® vient d’être lancée en septembre. Nous honorons nos premières commandes et développons notre réseau de prospects.

Récemment, nous avons mené une expérience avec le groupe Barbier de Sainte Sigolène, partenaire de longue date et très engagé dans les enjeux environnementaux : il s’agit du développement d’un film de paillage pour le secteur agricole, l’objectif final étant d’accélérer la désintégration sans intervention humaine. Une méthode saine, plus économique et non polluante pour la terre. Le paillage mis au point est innovant car biodégradable, riche en plastiques d’origine végétale (PLA), contenant l’additif Evanesto, permettant la biodégradation du PLA à température ambiante. Un travail expérimental a été réalisé sur des installations pilotes en début d’année, en collaboration avec le groupe Barbier, et un volume de plus de 1 000 m² de paillage a été extrudé afin d’effectuer des tests en champs.

La solution Evanesto® intégrée aux films, favorise l’augmentation du taux de ressources renouvelables ainsi que leur durée de vie. Un dispositif 100 % made in France, fonctionnel, qui permet de répondre au plus juste, aux besoins des agriculteurs tout en préservant la qualité des sols.

Ce nouvel essor dans le développement de vos produits va-t-il nécessiter de nouveaux recrutements ?

Nous programmons différents recrutements pour la production (conducteurs de lignes sur des postes en 3 X 8), dans le domaine des affaires réglementaires et du commercial afin de proposer notre solution innovante Evanesto®. D’ici 2 ans, nous prévoyons l‘installation d’une seconde ligne de production, voire un changement de site. Notre volonté est de doubler nos effectifs. Enfin, nos prochaines recherches seront dédiées à l’adaptation de notre système à d’autres catégories de matières plastiques telles que le polyéthylène et les polyamides.

Il semblerait que Carbiolice soit plutôt une société de femmes ?

Effectivement, c’est vrai, chez nous, les femmes sont très présentes et dans pratiquement tous les domaines de compétences et sur des missions très différentes : au sein du service recherche et développement, finance, administration, ressources humaines... Cependant, un homme est parmi nous au Comité de Direction (sourire), il s’agit de notre responsable Production et Travaux neufs. Nous sommes convaincus que la mixité est indispensable dans une entreprise pour la prise de décisions concertées et réfléchies.


Nadia Auclair, Dirigeante
Sophie Macedo, Directrice Business et Partenariat
4 Rue André Messager
63200 Riom
Tél : 04 73 33 03 00
Site : www.carbiolice.com