Aller au contenu principal

03 août 2021

Sumitomo (Shi) Demag et Microplast, un avenir électrisant prometteur

Sumitomo Demag est fabricant de presses à injecter de renommée mondiale, et Microplast bénéficie d’une solide expérience dans le domaine de la conception, la réalisation de moules, le moulage et le parachèvement. Histoire d’un partenariat réussi entre les deux entreprises dans un contexte de crise sanitaire.

Des fabrications impliquant un équipement performant

Microplast, basée dans le Val-de-Marne, a créé un moule d’injection permettant de produire de façon industrielle, les pièces plastiques pour des visières. La nature technique de bon nombre de ses composants impliquait l’utilisation d’une machine performante, de haute technologie. L’IntElect 130 tonnes Sumitomo (SHI) Demag a pu répondre aux exigences de cette production.

Afin de satisfaire les demandes en cours, et accompagner ses clients les plus stratégiques, Microplast / Ecom a fait l’acquisition de nouvelles machines IntElect tout- électriques Sumitomo (SHI) Demag, de 50 à 450 tonnes en 2020, pour assurer notamment, la production de son produit phare, la bouteille d’eau réutilisable Gobi.

Dès le début de la pandémie, en mars 2020, Microplast a tout mis en œuvre pour maintenir son activité et a proposé des solutions au regard des mesures sanitaires en vigueur.

Comme le reste du monde, l’entreprise n'aurait jamais pu anticiper l'ampleur de la crise sanitaire du Covid-19.

L'investissement initial de la société dans des machines d’injection tout électrique a sous-tendu la stratégie d'expansion globale de l’entreprise. Cela a donné à l'équipe la possibilité de jouer son rôle dans la crise sanitaire mondiale et de soutenir les clients dans le secteur cri- tique du médical, de classe nationale

Compte tenu de la conception d’un moule dans un temps record de 10 jours, de la capacité de production atteignant 4 000 pièces par jour, associée au dévouement des équipes, la précision et la répétabilité sont essentielles. C’est là que l’utilisation de la machine IntElect tout-électrique Sumitomo (SHI) Demag a pris tout son sens, permettant à Microplast d’être réactif et de relever le défi sans précédent de la chaîne d'approvisionnement médicale.

Jean-Christophe Prevost, responsable commercial du secteur, a souligné :

« Les presses IntElect2 combinent les technologies les plus abouties. L'entraînement direct associé au système avancé des genouillères et visé par notre système activeProtect garantissent des mouvements stables et précis à l’outillage. La moindre variation de la force est détectée et traitée instantanément. Les mouvements d’injection dynamiques à très haute accélération (0,03s) totalement contrôlés et complétés par notre module technologique active- FlowBalance offrent un processus d'injection plus régulier, l'écoulement de la matière est plus cohérent dans les cavités du moule, ce qui permet une meilleure ré- partition du poids des pièces dans chaque empreinte du moule et ainsi minimise le nombre de rebut. »

Une préoccupation environnementale constante


Avec une conception de moteur dynamique, la gamme IntElect offre une réduction de 60% de la consommation d'énergie, tout en augmentant considérablement les capacités de production. De fait, le montage de ce moule sur une presse IntElect tout électrique Sumitomo (SHI) Demag, est tout à fait pertinent.

Par ailleurs, la réduction des émissions sonores contribue à la protection des salariés, à la sécurité au travail et au maintien du bien-être du personnel. Des dizaines de machines fonctionnent simultanément. L'utilisation de machines tout-électriques marque une vraie différence, et offre des atouts incontestables : réduction de chaleur générée et diminution de la pollution sonore.
 
Certifiés récemment aux normes ISO 9001 (2015) et ISO 14000 (norme de management environnementale), tous les déchets sont recyclés dans la filière.

 

Un partenariat avec la complémentarité de savoir-faire


Au plus fort de la crise, Microplast a fabriqué et distribué 100 000 pièces. Bien que certaines lignes de productions soient restées en stand by durant la crise, Microplast a poursuivi sa production en 3 x 8 et 7/7.

Gilles Mazzolini, Directeur Général de Sumitomo (SHI) Demag France a conclu avec le sourire :

« Avec un parc machines existant de 40 presses à injecter Sumitomo (SHI) Demag et une quinzaine d’équipements acquis lors du 1er semestre 2021, les 2 sociétés Microplast / Ecom et Sumitomo (SHI) Demag, ont un avenir électrisant bien prometteur. »