Aller au contenu principal
Synoxis, l'innovation écologique

22 juillet 2022

SYNOXIS, l'innovation écologique

Histoire d’une entreprise de Loire-Atlantique, experte en chaudronnerie plastique et en usinage, qui a diversifié ses compétences et s’est démarquée avec des produits de niche : photobioréacteurs, douches au lit... Éclairage sur les derniers développements et les ambitions de Synoxis, avec son dirigeant, Xavier Gaudefroy, fortement sensibilisé à l’éthique environnementale.

Pouvez-vous nous présenter l’activité de Synoxis et vos différentes technologies ?

Créée en 1981, notre entreprise, forte d’un long parcours dans le domaine de la tôlerie/chaudronnerie plastique et l’usinage, propose une grande diversité de solutions industrielles, et réalise une gamme étendue de pièces plastiques pour tous les secteurs d’activité. Nous maîtrisons l’usinage et la tôlerie des plastiques et notre savoir-faire multi-matières nous permet de répondre aux sollicitations de différents marchés tels que l’agroalimentaire, le nautisme, l’agencement, le médical, le mobilier urbain, les bornes... et de guider nos clients sur le choix des matières les plus adaptées.

Nous servons les marchés du nautisme avec les techniques de formage et pliages pour fabriquer des carters et parebrises de bateaux.

Par le biais des techniques de chaudronnerie plastique, nous réalisons des mobiliers urbains, des PLV haut de gamme, des équipements dédiés à la recherche. Nous avons recours à l’impression 3D pour le prototypage et des besoins en composants très variés.

Avec deux sociétés, Team Plastique et l’Océane des Plastiques, nous avons mutualisé nos savoir-faire respectifs dans le cadre d’un groupement nommé Plastic & Co. Ainsi, nous avons recours au savoir-faire de Team Plastique pour nos besoins en thermoformage. Dans le même esprit, il est possible de produire des pièces complexes en rotomoulage grâce à l’Océane des Plastiques. Les pièces que nous produisons sont d’une grande diversité et 70 % de nos produits ne sont pas récurrents. Nous réinventons constamment notre métier !

Quelques mots sur vos réalisations les plus marquantes ?

L’activité dans le nautisme représente une part importante de notre travail. Nous exerçons avec des grands comptes référents, pour lesquels nous créons des hublots de bateaux, des trappes de visite, des pièces pour sièges. Dans un autre registre, nous sommes amenés à fabriquer des plateaux de préparation de pièces pour lignes de production pour un constructeur automobile. Un autre sujet d’actualité : nous créons des bornes intéractives, voire des bornes de recharge. L’occasion nous a été donnée dans le passé de fournir un joaillier de grande notoriété lors d’une exposition semi-permanente de bijoux : nous avons produit des vitrines bullées en forme d’ogives de plus de 2m de hauteur.

Pouvez-vous nous parler de vos produits phare : les photobioréacteurs pour la culture des algues, un dispositif qui s’inscrit dans l’air du temps avec une éthique écologique ?

Pour Synoxis, touchée par la crise financière de 2008, il était urgent d’élaborer une nouvelle stratégie commerciale afin de donner un nouvel élan à l’entreprise. Notre graal était de gagner en autonomie en fabriquant des produits propres. C’est dans ce contexte que nous nous sommes alors intéressés à un projet de création de photobioréacteur, initialement impulsé par l’ancien dirigeant, en 2003, dans le cadre d’une thèse réalisée en collaboration avec Ifremer et l’université de Nantes. Nous avons repris les travaux et réalisé une étude de design thinking. L’objectif : rencontrer des algoculteurs afin de définir finement leurs besoins et développer un nouveau photo-bioréacteur en adéquation avec leurs attentes. Le premier photobioréacteur nouvelle génération a été créé en 2017, et est doté d’une technologie exclusive baptisée Salt (Spiral Air Lift Tubular). Afin de répondre au plus juste aux exigences du marché, trois photobioréacteurs dédiés à la culture des microalgues ont été mis au point : Nano, Lucy et Jumbo. Ces dispositifs ergonomiques, permettent une diminution des TMS, un contrôle très fin des cultures, et offrent une productivité élevée. Diverses matières plastiques sont utilisées pour leur fabrication : PE grainé, PMMA, ABS, impression 3D. D’autre part, soucieux de faciliter la culture de tout type d’algues, nous avons développé des solutions pour les macroalgues, dans le cadre de la R&D ou de la production : Leo, Fût et Raceway.

SYNOXIS, l'innovation écologique

Forte de sa réussite dans ce domaine, Synoxis a créé sa start-up Synoxis Algae en 2018.

Nous avons une éthique écologique et nous nous attachons particulièrement à exercer pour des secteurs durables comme celui des micro-algues.

Vous proposez également une douche au lit pour les patients alités. Pouvez-vous nous expliquer le fonctionnement de ce dispositif ?

L’un de nos clients s’est intéressé à un dispositif innovant : la douche au lit. Le système permet de doucher un patient immobilisé dans son lit, avec facilité et en toute sécurité. L’eau est directement évacuée dans un lavabo et le circuit est automatiquement désinfecté grâce à un système breveté, ce qui permet au personnel soignant de travailler en toute sérénité. Cette activité a provoqué la création de notre entité Synoxis Médical en 2017 et nous avons poursuivi le développement de ce concept alliant le bien-être du patient et le confort du soignant. Ce produit astucieux, baptisé Osiris, ergonomique et simple d’utilisation trouve son application au sein des Ephad, des hôpitaux et offre de belles perspectives.

CONTACT

Dirigeant : Xavier Gaudefroy

Les Relandieres Nord

44850 Le Cellier

 

2 entités :

- Synoxis Algae : 1 M d’Euros de CA

- Synoxis Médical : 400 000 Euros de CA

 

Effectif : 45 collaborateurs